TÉLÉCHARGER MANDRIVA ENTERPRISE SERVER 5.2

A l'époque où les distributions Linux étaient synonymes d'installation Compliquées, Mandrake Linux avait su séduire par sa simplicité et son accent mis sur. Mise à jour majeur de la version Corporate Server 4, Entreprise Server, le nouveau nom du serveur professionnel de Mandriva, passe à la version 5. Avec une. Le nouvel OS serveur de Mandriva, MES , permettra d'installer une machine en seulement quelques clics de souris. Cette mouture intègre.

Nom: mandriva enterprise server 5.2
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:66.26 Megabytes


SERVER TÉLÉCHARGER 5.2 ENTERPRISE MANDRIVA

Le serveur TFTP est lancé au démarrage par le démon xinetd. Il peut s'agir d'un conseil d'ordre général sur la meilleure façon d'arriver à un but spécifique ou une fonctionnalité intéressante qui peut vous rendre la vie plus facile, comme les raccourcis clavier. Ajout d espace à partir d un second disque Utilisons maintenant le second disque pour ajouter de l espace disponible. Nous citons ci-dessous tous les outils avec la référence vers la section du manuel correspondante. Vous pouvez fournir un nom d'hôte et un domaine spécifiques pour compléter la configuration réseau. Cela n'empêche pas de configurer manuellement ou "à la main" chacun des services voulus. À propos de Mandriva Linux Vous êtes également invité à participer aux nombreuses listes de diffusion où la communauté Mandriva Linux déploie tout son enthousiasme et sa vivacité.

Concrètement, Enterprise Server 5 est basé sur Mandriva Linux Il est possible de télécharger une version complète de MES 5 depuis le site officiel RHEL et (versions mineurs) pour se faire une idée. Mandriva Linux (anciennement Mandrakelinux) est un système d'exploitation développé par l'entreprise Mandriva de à On pouvait télécharger Mandriva Linux gratuitement et en toute légalité avec des logiciels de pair à Enterprise Server: distribution à orientation professionnelle pour la mise en place et le. bit and bit Ubuntu LTS as a guest operating system. This release bit and bit CentOS as host and guest operating systems * bit and bit SUSE Linux Enterprise Server 10 SP2 as a guest operating system.

Ainsi, la création d'un hôte statique dans un sous-réseau DHCP déclenchera automatiquement la création d'un enregistrement de type A dans la zone DNS associée. Interface de configuration des services réseau Figure 4. Comme dans toutes les pages du Mandriva Directory Server contenant des listes, il sera possible de faire une recherche dynamique à l'aide du champ situé en haut à droite. Notons également que certains éléments de l'interface ne sont disponibles qu'en mode expert.

Gestion du DNS 4. Cette IP sera associée au nom renseigné dans le champ précédent. Si vous désirez gérer les services conjointement, vous pouvez alors renseigner les champs suivants : - Adresse réseau : Adresse du réseau servi par le DHCP associé à la zone. Après validation, la zone qui vient d'être créée est visible directement en cliquant sur le bouton Zones DNS sur la gauche de l'écran.

La liste affichée présente alors l'ensemble des zones enregistrées dans le Mandriva Directory Server : Figure 4. À droite de chaque ligne on retrouve quelques boutons permettant de gérer cette zone. Suppression d'une zone La suppression d'une zone se fait simplement en cliquant sur le bouton se suppression disponible sur la droite dans la liste des zones.

Gestion du DHCP 4. Il est également possible de définir des options avancées pour le serveur DHCP. L'édition d'un sous-réseau DHCP se fait à l'aide de la même interface.

Pour éditer un sous-réseau existant, cliquez simplement sur l'onglet Sous-reseau DHCP puis cliquez sur le bouton d'édition correspondant au sous-réseau à modifier. Configuration d'un intervalle d'IP dynamique Pour les machines qui ne sont pas encore enregistrées dans votre Mandriva Directory Server, vous pouvez définir une plage d'adresses dynamiques qui seront servies aux machines dont l'adresse physique MAC est inconnue.

Pour cela, cochez simplement la case Plage d'adresses dynamiques pour les clients DHCP non enregistres et indiquez l'adresse de début et de fin de cette plage. Après validation et redémarrage du service DHCP, les clients recevront une adresse aléatoire appartenant à cette plage dynamique. En utilisant cette méthode, le client dispose des avantages d'une IP attribuée par DHCP facilité de configuration, distribution de paramètres, Transformer une configuration dynamique en configuration statique L'inconvénient de la méthode présentée dans le paragraphe précédent est qu'il faut connaître l'adresse physique MAC de la machine.

Pour contourner ce problème, Mandriva Directory Server offre la possibilité de transformer un bail provenant de la plage dynamique en bail statique. L'écran présenté affiche alors la liste des hôtes statiques et la liste des machines ayant reçu une adresse de la plage dynamique.

Supprimer une configuration statique Pour supprimer une réservation d'adresse et que la machine obtiennent une adresse IP appartenant à la plage d'adresses dynamiques, il suffit de cliquer sur le bouton de suppression disponible en face de la machine dans la liste des hôtes du sous-réseau.

Supprimer un sous-réseau DHCP La suppression d'un sous-réseau DHCP se fait simplement en cliquant sur le bouton disponible sur la droite dans la liste des sous-réseaux. Gestion des services Le module fournit une interface permettant de gérer l'état des différents services gérés. Pour recharger le service, cliquer simplement sur le bouton de rechargement. Visualisation des journaux En mode expert, le module offre une interface de visualisation des journaux de chaque service.

Cette interface est accessible via le bouton loupe dans la page de gestion des services ou a travers l'onglet Journaux dans la menu supérieur. Notons que l'affichage des journaux est automatiquement actualisé. L'objectif principal d'Active Directory est de fournir des services centralisés d'identification et d'authentification à un réseau d'ordinateurs utilisant le système Windows.

Il permet également l'attribution et l'application de stratégies, la distribution de logiciels, et l'installation de mises à jour critiques par les administrateurs. Active Directory répertorie les éléments d'un réseau administré tels que les comptes des utilisateurs, les serveurs, les postes de travail, les dossiers partagés, les imprimantes, etc.

Un utilisateur peut ainsi facilement trouver des ressources partagées, et les administrateurs peuvent contrôler leurs utilisations grâce à des fonctionnalités de distribution, de duplication, de partitionnement et de sécurisation des accès aux ressources répertoriées.

Active Directory stocke ses informations et paramètres dans une base de données centralisée. La taille d'une base Active Directory peut varier de quelques centaines d'objets pour de petites installations à plusieurs millions d'objets pour des configurations volumineuses. Novell eDirectory Développé par Novell, Novell eDirectory est un service d'annuaire LDAP à la base de bon nombre des plus grands déploiements du monde en matière de gestion des identités.

Depuis son lancement, il y a plus de dix ans, eDirectory séduit les clients grâce à son caractère évolutif, compatible, fiable, souple et sécurisé. En thermes de compétitivité Novell eDirectory vous permet de conserver votre environnement inchangé, tout en étayant la productivité des utilisateurs au sein de leurs environnements respectifs. Ces différentes caractéristiques optimisent les investissements technologiques que vous avez réalisés précédemment, tout en vous libérant de toute dépendance vis-à-vis d'un seul fournisseur.

Novell eDirectory offre à votre réseau une sécurité multi-couches. Utilisez la liste accessible par le bouton Multi languages pour choisir d'autres langues à installer sur votre poste. Ainsi, vous installerez toute la documentation et les applications nécessaires à l'utilisation de ces langues. Pour cette raison, Mandriva Linux l'utilisera ou non selon les critères suivants : 1.

Si vous choisissez une langue avec un encodage ayant une longue histoire langues associées au latin1, russe, japonais, chinois, coréen, thaï, grec, turc, et la plupart des langues iso , l'encodage historique sera utilisé.

Les autres langues entraîneront l'utilisation d'unicode par défaut. Si vous demandez l'installation de plus d'une langue, et que ces langues n'utilisent pas le même encodage, alors Unicode sera utilisé pour tout le système. Enfin, Unicode peut aussi être utilisé quel que soit votre configuration des langues à utiliser, en sélectionnant l'option Utiliser Unicode par défaut.

Remarquez que vous n'êtes pas limité à une langue supplémentaire. Vous pouvez en choisir plusieurs, ou même les installer toutes en choisissant Toutes les langues. Choisir le support pour une langue signifie ajouter les traductions, les polices, correcteurs orthographiques, etc.

Installez maintenant toutes les langues qui pourraient vous être utiles dans le futur. Il sera en effet difficile d'installer leur support par la suite, en dehors de l'installation initiale du système.

Pour passer d'une langue à l'autre, vous pouvez lancer l'utilitaire localedrake en tant que root pour changer la langue utilisée dans tout le système : connectez-vous en simple utilisateur pour ne changer que la langue de cet utilisateur.

Licence de la distribution Licence de la distribution Avant d'aller plus loin, nous vous recommandons de lire attentivement les termes et conditions d'utilisation de la licence. Celle-ci régit l'ensemble de la distribution Mandriva Linux. Si vous en acceptez tous les termes, cochez la case Accepter puis cliquez sur Suivant. Sinon, cliquez sur le bouton Quitter pour redémarrer votre ordinateur. Si vous êtes curieux des évolutions techniques effectuées depuis la dernière version, cliquez sur les Notes de version.

Elle conserve les partitions existantes ainsi que la configuration des utilisateurs. La plupart des autres étapes d'une installation classique sont accessibles. Installation Cette option revient pratiquement à écraser l'ancien système. Configuration du clavier Configuration du clavier Votre clavier est automatiquement configuré en fonction de la langue que vous avez choisie.

Si cette dernière propose plusieurs configurations possibles de clavier, vous devrez alors sélectionner la vôtre. Vérifiez que cela correspond à votre configuration de clavier ou choisissez-en une autre dans la liste. Cela dit, il est possible que vous ayez un clavier ne correspondant pas exactement à votre langue d'utilisation.

Par exemple, si vous habitez le Québec et parlez le français et l'anglais, vous pouvez vous trouver dans la situation où votre langue et votre configuration de clavier ne sont pas les mêmes.

Dans ces cas, cette étape vous permet de sélectionner un autre clavier à partir de la liste. Cliquez sur Davantage pour voir toutes les options proposées. Niveau de sécurité À cette étape, DrakX vous permet de choisir le niveau de sécurité requis pour votre système.

Il se détermine en fonction de l'exposition du système à d'autres utilisateurs s'il est connecté directement sur Internet, par exemple et selon le niveau de sensibilité de l'information contenue dans le système. Sachez toutefois que plus la sécurité d'un système est élevée, plus il est complexe à utiliser.

Si vous ne savez pas quel niveau choisir, gardez la sélection par défaut. Vous pouvez le modifier ultérieurement avec draksec, qui se trouve dans le Centre de contrôle Mandriva Linux. Remplissez le champ Administrateur sécurité avec l'adresse de courrier électronique du responsable de la sécurité.

Les messages de sécurité lui seront adressés. Création des partitions Création des partitions Vous devez maintenant décider où installer Mandriva Linux sur votre disque dur. Partitionner un disque consiste à y effectuer des divisions logiques et, dans le cas qui nous concerne, créer l'espace requis pour l'installation de votre nouveau système Mandriva Linux. Comme les effets du partitionnement sont irréversibles l'ensemble du disque est effacé , cette étape est généralement intimidante et stressante pour un utilisateur inexpérimenté.

Mandriva Linux

Heureusement, un assistant a été prévu à cet effet. Avant de commencer, lisez la suite de ce document et surtout, prenez votre temps. Selon la configuration de votre disque, plusieurs options sont disponibles : Utiliser l'espace disponible Cette option tentera simplement de partitionner automatiquement l'espace inutilisé de votre disque.

Il n'y aura pas d'autre question. Si vous voulez les utiliser, choisissez cette option. Il vous sera alors demandé de choisir les points de montage associés à chacune des partitions.

5.2 SERVER MANDRIVA TÉLÉCHARGER ENTERPRISE

Les anciens points de montage sont sélectionnés par défaut, et vous devriez généralement les garder. DrakX vous demandera aussi quelles partitions doivent être formatées ou conservées.

Effacer tout le disque Si vous voulez effacer toutes les données et les partitions présentes sur votre disque, choisissez cette option. Soyez prudent, car ce choix est irréversible. En choisissant cette option, l'ensemble du contenu de votre disque sera détruit.

Trucs et astuces Kaspersky - page 3

Partitionnement personnalisé Permet de partitionner manuellement votre disque. Soyez prudent, car bien que plus évoluée, cette option est dangereuse.

Vous pouvez facilement perdre l'ensemble du contenu d'un disque. C'est pourquoi cette option n'est recommandée que si vous possédez des connaissances sur la notion de partitionnement Utilisation des fonctionnalités avancées de DiskDrake DiskDrake vous permet de créer des partitions selon vos besoins précis.

Menu principal de DiskDrake DiskDrake permet de configurer chaque disque physique sur votre serveur. Si vous avez seulement un disque IDE, vous verrez seulement un onglet nommée hda sous Types de système de fichier.

Si vous avez plus d'un disque, chaque disque aura son propre onglet et celui-ci sera nommé en fonction du nom alloué par le noyau pour ce disque. DiskDrake vous permet de gérer le partitionnement de chaque disque.

La fenêtre principale consultez Figure 2. Au démarrage de DiskDrake, la structure actuelle de votre disque sera affichée. DiskDrake rafraîchira cet affichage en fonction des changements que vous appliquerez. À gauche. Un menu relatif à la partition sélectionnée dans la structure précédente. Une description des partitions sélectionnées. En bas. Les boutons pour effectuer les actions générales. Consultez la section suivante Les boutons d'action de DiskDrake Supprimer toutes les partitions En cliquant sur ce bouton, vous effacerez toutes les partitions existantes sur le disque sélectionné.

Davantage Affiche une petite fenêtre proposant trois boutons pour : Sauvegarder la table des partitions. Permet de faire une copie de sauvegarde de la table des partitions actuelle dans un fichier sur un disque disquette en général. Cela peut être utile en cas de problème notamment une erreur lors du repartitionnement. Charger une table des partitions. Permet de récupérer une table de partitions sauvegardée à l'aide de l'option précédente. La récupération de la table des partitions peut vous permettre de récupérer vos données perdues dans la mesure où vous n'avez pas reformaté les partitions, car le processus de formatage détruit les données.

Deviner automatiquement la table des partitions. Si vous avez perdu votre table des partitions et n'avez pas de sauvegarde, cette fonction parcourt votre disque pour essayer de reconstruire une table de partitions.

Aide Affiche cette documentation dans la fenêtre d'un navigateur. État précédent Annule la dernière action. La plupart des modifications faites sur vos partitions ne sont rendues effectives que lorsque DiskDrake vous en avertit. Ce bouton vous permet donc d'annuler vos modifications sur les partitions jusqu'à la dernière écriture de la table. Passer en mode expert Ce bouton permet d'avoir accès aux fonctions du mode expert.

Elles peuvent s'avérer dangereuses pour l'utilisateur novice. Terminer Enregistre les changements et met fin à l'utilisation de DiskDrake. Utilisation de la gestion dynamique des partitions Voici un exemple concret d'utilisation de DiskDrake pour obtenir la liste des partitions de votre machine. Votre serveur est destiné à devenir un serveur de fichiers. En conséquence, il doit avoir beaucoup d'espace disponible afin de pouvoir augmenter la taille des partitions lorsque l'une d'elle est complètement utilisée : Gestion dynamique des partitions : nous allons utiliser LVM Logical Volume Manager.

Si le système de fichier le permet, ceci vous donne la possibilité de redimensionner des partitions à la volée, fournissant ainsi un système de fichiers sans limites physiques. Listes de contrôle d'accès ACL avancées pour gérer les droits des usagers : nous avons besoin de droits supplémentaires comme sur des systèmes de fichiers Windows.

Le système de fichier XFS permet d'accroître sa dimension à la volée. Informations diverses : l'espace disque total sera de Go, en utilisant 2 disques.

Dans DiskDrake, choisissez Partitionnement personnalisé. Supposons que vous avez déjà créé vos partitions système. Au bas de l'écran, cliquez sur Passer en mode expert. Suivez les étapes suivantes pour obtenir les partitions désirées : 1. Obtenir de l'espace du disque système. Nous avons 50 Go disponibles sur le disque système.

Cliquez dessus puis sur Créer. Le serveur TFTP est lancé au démarrage par le démon xinetd. Habituellement, l installation RPM par défaut fonctionne sans changement, sauf que ce service n est pas activé par défaut. Comme TFTP est gérer par xinetd, vous devez spécifier à xinetd d ouvrir un port dédié. Le but de l amorce PXE est de retourner une interface minimale permettant de choisir le système que vous voulez démarrer.

Voici ses principales fonctionnalités : 17 24 Chapitre 1. Vous pouvez créer un sousrépertoire contenant l ensemble des fichiers requis par le client PXE. Donc, votre linux. Créez ensuite un répertoire pxelinux.

Ce fichier contient des options pour le client PXE afin qu il passe sa requête avec son adresse IP Vous pouvez utiliser le script gethostip pour faire cette conversion. Chaque fichier contient une image d amorce ou un noyau et un fichier initrd, ainsi qu un fichier d aide. Les différentes méthodes d installation Configurer PXElinux dans pxelinux.

Ce fichier contient des options générales et les définitions des images de démarrage. Cette durée est annulée dès que l usager entre une donnée n importe laquelle , la présomption étant que celui-ci complétera sa commande. Il s agit de la valeur par défaut. F[]fichier Si l usager appuie sur F[], le fichier est affiché avant de retourner à l invite de commande.

Il s agit d une manière simple de fournir de l aide à propos des images fournies sur le serveur. Après avoir configuré les options générales du noyau, nous devons maintenant définir les images fournies par le serveur PXE.

Chaque image définie débute par l option label. Elle contient une chaîne de caractères qui peut être entrée au démarrage. Voyons d abord une image spécifique permettant de démarrer un système localement en forçant le client PXE à quitter. Cela exécute un démarrage de disque local au lieu de démarrer un noyau.

L argument 0 signifie de lancer un démarrage normal sur la prochaine amorce. Finalement, l argument 5 lancera un démarrage local avec l ensemble de la pile stack PXE, incluant le pilote UNDI, toujours présent en mémoire. Toutes les autres valeurs ne sont pas définies. Si vous ne savez pas 19 26 Chapitre 1. Les différentes méthodes d installation ce que sont UNDI ou la pile PXE, ne vous inquiétez pas, vous n en avez donc pas besoin : spécifiez 0.

PXE peut également vous permettre de démarrer le noyau directement. PXE peut vous aider en fournissant cette fonctionnalité. Les différentes méthodes d installation 22 29 Chapitre 2. Principales étapes de l installation 2. Choix de la langue La première étape consiste à choisir votre langue. Figure Choix de la langue par défaut Premièrement, ouvrez l arborescence relative au continent sur lequel vous habitez, puis choisissez votre langue.

Le choix de la langue sera appliqué au programme d installation, à la documentation et au système en général. Utilisez la liste accessible par le bouton Multi languages pour choisir d autres langues à installer sur votre poste. Ainsi, vous installerez toute la documentation et les applications nécessaires à l utilisation de ces langues.

Mandriva Enterprise Server 5.2, la nouvelle offre serveur Linux de Mandriva

Principales étapes de l installation À propos de l encodage UTF-8 unicode : Unicode est un système d encodage des caractères censé couvrir toutes les langues existantes.

Pour cette raison, Mandriva Linux l utilisera ou non selon les critères suivants : 1. Si vous choisissez une langue avec un encodage ayant une longue histoire langues associées au latin1, russe, japonais, chinois, coréen, thaï, grec, turc, et la plupart des langues iso , l encodage historique sera utilisé.

Les autres langues entraîneront l utilisation d Unicode par défaut. Si vous demandez l installation de plus d une langue, et que ces langues n utilisent pas le même encodage, alors Unicode sera utilisé pour tout le système.

Enfin, Unicode peut aussi être utilisé quel que soit votre configuration des langues à utiliser, en sélectionnant l option Utiliser Unicode par défaut. Remarquez que vous n êtes pas limité à une langue supplémentaire. Vous pouvez en choisir plusieurs, ou même les installer toutes en choisissant Toutes les langues.

MANDRIVA SERVER 5.2 ENTERPRISE TÉLÉCHARGER

Choisir le support pour une langue signifie ajouter les traductions, les polices, correcteurs orthographiques, etc. Installez maintenant toutes les langues qui pourraient vous être utiles dans le futur. Il sera en effet difficile d installer leur support par la suite, en dehors de l installation initiale du système.

Pour passer d une langue à l autre, vous pouvez lancer l utilitaire localedrake en tant que root pour changer la langue utilisée dans tout le système : connectez-vous en simple utilisateur pour ne changer que la langue de cet utilisateur. Licence de la distribution Chapitre 2. Principales étapes de l installation Avant d aller plus loin, nous vous recommandons de lire attentivement les termes et conditions d utilisation de la licence. Celle-ci régit l ensemble de la distribution Mandriva Linux.

Si vous en acceptez tous les termes, cochez la case Accepter puis cliquez sur Suivant. Sinon, cliquez sur le bouton Quitter pour redémarrer votre ordinateur. Principales étapes de l installation DrakX doit maintenant savoir si vous désirez lancer une Installation ou une Mise à jour d un système Mandriva Linux déjà installé : Mise à jour Cette classe d installation vous permet uniquement de mettre à jour les paquetages qui composent votre système Mandriva Linux.

Elle conserve les partitions existantes ainsi que la configuration des utilisateurs. La plupart des autres étapes d une installation classique sont accessibles. Installation Cette option revient pratiquement à écraser l ancien système. Configuration du clavier Chapitre 2. Principales étapes de l installation Votre clavier est automatiquement configuré en fonction de la langue que vous avez choisie.

Si cette dernière propose plusieurs configurations possibles de clavier, vous devrez alors sélectionner la vôtre. Selon la langue principale que vous avez choisie Section 2. Vérifiez que cela correspond à votre configuration de clavier ou choisissez-en une autre dans la liste. Cela dit, il est possible que vous ayez un clavier ne correspondant pas exactement à votre langue d utilisation.

Par exemple, si vous habitez le Québec et parlez le français et l anglais, vous pouvez vous trouver dans la situation où votre langue et votre configuration de clavier ne sont pas les mêmes.

Dans ces cas, cette étape vous permet de sélectionner un autre clavier à partir de la liste. Cliquez sur Davantage pour voir toutes les options proposées. Si vous choisissez un clavier basé sur un alphabet non latin, il vous sera demandé de choisir la combinaison de touches permettant d alterner entre les configurations de clavier au prochain écran. Niveau de sécurité À cette étape, DrakX vous permet de choisir le niveau de sécurité requis pour votre système.

MANDRIVA SERVER 5.2 ENTERPRISE TÉLÉCHARGER

Il se détermine en fonction de l exposition du système à d autres utilisateurs s il est connecté directement sur Internet, par exemple et selon le niveau de sensibilité de l information contenue dans le système. Sachez toutefois que plus la sécurité d un système est élevée, plus il est complexe à utiliser. Si vous ne savez pas quel niveau choisir, gardez la sélection par défaut.

Vous pouvez le modifier ultérieurement avec draksec, qui se trouve dans le Centre de contrôle Mandriva Linux. Remplissez le champ Administrateur sécurité avec l adresse de courrier électronique du responsable de la sécurité. Les messages de sécurité lui seront adressés.

Création des partitions Chapitre 2.

Mise en place d'un controleur de domaine sous Mandriva Directory Server 5

Principales étapes de l installation Vous devez maintenant décider où installer Mandriva Linux sur votre disque dur. Partitionner un disque consiste à y effectuer des divisions logiques et, dans le cas qui nous concerne, créer l espace requis pour l installation de votre nouveau système Mandriva Linux. Comme les effets du partitionnement sont irréversibles l ensemble du disque est effacé , cette étape est généralement intimidante et stressante pour un utilisateur inexpérimenté.

Heureusement, un assistant a été prévu à cet effet. Avant de commencer, lisez la suite de ce document et surtout, prenez votre temps. Selon la configuration de votre disque, plusieurs options sont disponibles : Utiliser l espace disponible Cette option tentera simplement de partitionner automatiquement l espace inutilisé de votre disque. Il n y aura pas d autre question. Utiliser les partitions existantes L assistant a détecté une ou plusieurs partitions Linux existantes sur votre disque dur.

Si vous voulez les utiliser, choisissez cette option. Il vous sera 29 36 Chapitre 2. Principales étapes de l installation alors demandé de choisir les points de montage associés à chacune des partitions. Les anciens points de montage sont sélectionnés par défaut, et vous devriez généralement les garder.

DrakX vous demandera aussi quelles partitions doivent être formatées ou conservées. Effacer tout le disque Si vous voulez effacer toutes les données et les partitions présentes sur votre disque, choisissez cette option. Soyez prudent, car ce choix est irréversible.

En choisissant cette option, l ensemble du contenu de votre disque sera détruit. Partitionnement personnalisé Permet de partitionner manuellement votre disque. Soyez prudent, car bien que plus évoluée, cette option est dangereuse. Vous pouvez facilement perdre l ensemble du contenu d un disque. C est pourquoi cette option n est recommandée que si vous possédez des connaissances sur la notion de partitionnement.

Par défaut, Mandriva Enterprise Server 5 ajoute le support des Listes de contrôle d accès avancées ACL pour gérer les droits des usagers sur les partitions ext Utilisation des fonctionnalités avancées de DiskDrake DiskDrake vous permet de créer des partitions selon vos besoins précis.

Principales étapes de l installation L interface Figure Menu principal de DiskDrake DiskDrake permet de configurer chaque disque physique sur votre serveur. Si vous avez seulement un disque IDE, vous verrez seulement un onglet nommée sda sous Types de système de fichier.

Si vous avez plus d un disque, chaque disque aura son propre onglet et celui-ci sera nommé en fonction du nom alloué par le noyau pour ce disque. DiskDrake vous permet de gérer le partitionnement de chaque disque.

La fenêtre principale consultez Figure se divise en quatre zones : En haut se trouve la structure de votre disque dur. Au démarrage de Disk- Drake, la structure actuelle de votre disque sera affichée. DiskDrake rafraîchira cet affichage en fonction des changements que vous appliquerez.

À gauche. Un menu relatif à la partition sélectionnée dans la structure précédente. À droite. Une description des partitions sélectionnées. En bas. Les boutons pour effectuer les actions générales. Consultez la section suivante.

Principales étapes de l installation Les boutons d action de DiskDrake Supprimer toutes les partitions En cliquant sur ce bouton, vous effacerez toutes les partitions existantes sur le disque sélectionné.

Davantage Affiche une petite fenêtre proposant trois boutons pour : Sauvegarder la table des partitions. Permet de faire une copie de sauvegarde de la table des partitions actuelle dans un fichier sur un disque disquette en général. Cela peut être utile en cas de problème notamment une erreur lors du repartitionnement.

Charger une table des partitions. Permet de récupérer une table de partitions sauvegardée à l aide de l option précédente. La récupération de la table des partitions peut vous permettre de récupérer vos données perdues dans la mesure où vous n avez pas reformaté les partitions, car le processus de formatage détruit les données. Deviner automatiquement la table des partitions. Si vous avez perdu votre table des partitions et n avez pas de sauvegarde, cette fonction parcourt votre disque pour essayer de reconstruire une table de partitions.

Aide Affiche cette documentation dans la fenêtre d un navigateur. État précédent Annule la dernière action. La plupart des modifications faites sur vos partitions ne sont rendues effectives que lorsque DiskDrake vous en avertit. Ce bouton vous permet donc d annuler vos modifications sur les partitions jusqu à la dernière écriture de la table. Passer en mode expert Ce bouton permet d avoir accès aux fonctions du mode expert. Elles peuvent s avérer dangereuses pour l utilisateur novice.

Terminer Enregistre les changements et met fin à l utilisation de DiskDrake. Principales étapes de l installation Utilisation de la gestion dynamique des partitions Voici un exemple concret d utilisation de DiskDrake pour obtenir la liste des partitions de votre machine. Votre serveur est destiné à devenir un serveur de fichiers. En conséquence, il doit avoir beaucoup d espace disponible afin de pouvoir augmenter la taille des partitions lorsque l une d elle est complètement utilisée : Gestion dynamique des partitions : nous allons utiliser LVM Logical Volume Manager.

Si le système de fichier le permet, ceci vous donne la possibilité de redimensionner des partitions à la volée, fournissant ainsi un système de fichiers sans limites physiques. Listes de contrôle d accès ACL avancées pour gérer les droits des usagers : nous avons besoin de droits supplémentaires comme sur des systèmes de fichiers Windows.

Le système de fichier XFS permet d accroître sa dimension à la volée. Informations diverses : l espace disque total sera de Go, en utilisant 2 disques. Dans DiskDrake, choisissez Partitionnement personnalisé.