TÉLÉCHARGER PCN ALGERIEN 2009

Nouveau SCF algérien (Très important) Le journal officiel Je doit une mémoire sur le passage PCN-SCF mai je suis perdus; aide moi svp. [ ] (Très important) Le journal officiel (Algérie) n° 19 du 25/03/ vient de publier 2 arrêtés [. le nouveau plan comptable algerienne bon je prepare une memoire plan comptable algerien ,le problem jai pas trouver des raport financier pour. Instruction n du 29 Octobre portant première application du Comptable National (PCN) prévu par l'ordonnance n° au.

Nom: pcn algerien 2009
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:12.32 Megabytes


2009 ALGERIEN TÉLÉCHARGER PCN

Les comptes sont regroupés en deux catégories de classes de comptes, il en existe sept classes : - Des classes de comptes de situation les comptes du bilan ; - Des classes de compte de gestion les comptes de charges et de produits. La position du compte est extensible à droite. En outre les postulats de la comptabilit et de ses mthodes de mesures ou d'valuation ne sont pas fonds sur des relations objectives et falsifiables. Principe de non-compensation La nature de la comptabilit Le bénéfice et la perte s inscrivent au passif au niveau de la rubrique des capitaux propres. Objectifs et enjeux Vous êtes sur la page 1sur Rechercher à l'intérieur du document Remerciements Au nom d'Allah le plus grand merci lui revient de nous avoir guid vers le droit chemin, de nous avoir aides tout au long de nos annes d'tude.

Président de la République algérienne démocratique et populaire système comptable financier est venu remplacer le Plan Comptable National (PCN). Instruction n° 2 du 29 Octobre portant première application du système Immatriculation Fiscale · Téléchargement · Je Crée Mon Entreprise · Newsletter DGI. Télécharger la version pdf - Le BIP magazine algérien actualité add-verse.info Télécharger EASEUS Partition. Master pour En fait, le passage du PCN au SCF a réellement. été amorcé à 60% en de l'ensemble des crédits. 5) - Règlement de la Banque d'Algérie n° du portant plan de comptes bancaies et règles 11)-TABLE DE CORRESPONDANCE PCN SCF SUR EXCEL vous pouvez aussi, le télécharger à partir du site du CNC.

Son application est obligatoire à compter du 1ER JANVIER au niveau : - des organismes publics à caractère industriel et commercial - des sociétés d'économie mixte - des entreprises qui sont soumises au régime de l'imposition d'après le bénéfice réel, quelles que soient leurs formes. Il contenait quelques annexes, notamment : la liste des comptes, terminologie et règles de fonctionnement des comptes, les documents de synthèse les 17 tableaux.

Ces comptes sont des comptes à deux chiffres sans trop de détails ni de précisions. Les études économiques et les évaluations des projets se basent sur les données de la comptabilité générale : l'évolution de la situation patrimoniale, l'analyse financière et la gestion budgétaire.

La comptabilité générale offre une base essentielle permettant: - de définir le résultat fiscal - de calculer les différentes assiettes d'imposition TVA, taxes sur les salaires, taxe professionnelle, impôt sur les bénéfices etc. Aussi, il est important de savoir que le capital humain demeure toujours le facteur clé de réussite du système entreprise. Une entreprise est généralement dotée d'une structure juridique, et donc légale, dont la forme dépend du cadre législatif et réglementaire en vigueur.

VI-Vision globale sur le nouveau système comptable financier SCF I- Système comptable financier Le développement des marchés financiers et l'investissement dans des pays étrangers pour les multinationales ainsi que l'internationalisation des IDE, sont freinés par le problème de langues et limités par l'individualisation des référentiels comptables, par l'inexistence formelle des normes pour les entreprises qui lèvent leurs capitaux sur les systèmes internationaux et l'absence d'homogénéité de l'information financière fournie aux investisseurs à temps voulu , pour cela le fondement d'une normalisation comptable internationale s'est imposé.

La normalisation comptable internationale a connu plusieurs étapes pertinentes, à commencer par la naissance de l'ASC Britannique accounting standard commity en, suivi en par le FASB Américain financial accounting standard board Au niveau mondial : l'ONU, OCDE G8 , ont créé, l'IASC, international accounting standard commity , en , pour réfléchir sur la comptabilité des sociétés multinationales. Les Activits principales Les Activits commerciales Prsentation des bilans et des TCRs Selon le PCN Selon le SCF Les raisons du passage et les nouveauts apportes par le nouveau rfrentiel Les raisons du passage Les nouveauts apportes par le SCF Tableau N2 : Plans comptables compares Page Tableau N3 : Plans comptables compares Cadres comptables Page Tableau N4 : plans comptables compares Nomenclatures Page Tableau N10 : Le journal des retraitements exercice Page Aussi, dans un monde o les capitaux, les marchs et les entreprises sont internationaux, la comptabilit financire doit tre elle aussi internationale pour atteindre l'objectif de comparer les tats de performance.

L'objectif est d'harmoniser les outils comptables, moyens de pilotage interne de l'entreprise et de les amener fournir une information financire normalise, comparable et fiable auprs des investisseurs.

Les comptes du nouveau plan comptable algerien

La normalisation comptable internationale a pour objet dtablir des rgles communes dans le double but duniformiser et de rationaliser la prsentation des informations comptables susceptibles de satisfaire les besoins prsums de multiples utilisateurs.

Donc, la normalisation comptable internationale s'impose de plus en plus l'ensemble des pays du monde dans le cadre de la mondialisation des changes conomiques et de son financement. L'Algrie n'est pas en reste, puisqu'elle fait partie de cet ensemble conomique s'ouvrant au mode de fonctionnement d'une conomie qui devrait s'accommoder des conditions imposes aux entreprises en matire de normalisation comptable et de prsentation des tats financiers.

L'ouverture de l'conomie algrienne sur la mondialisation est aussi une occasion de rformer ou d'adapter en profondeur le cadre comptable existant savoir le Plan Comptable National PCN applicable depuis , lequel a bien fonctionn dans une conomie dite centralise mais qui de plus en plus ne rpond pas au souci des professionnels et des investisseurs.

COMPTABILITE FINANCIERE - ppt télécharger

Le Plan Comptable National lui tait assign des objectifs dans des conditions conomiques, politiques et sociales qui sont diffrentes de celles d'aujourd'hui. En , les pouvoirs publics ont dcid de reformer la comptabilit algrienne pour la mettre jour par rapport aux changements subis par l'environnement conomique.

Loin d'tre une simple modification du PCN, les travaux de rforme du PCN s'inscrivent dans un double perspectif : Celle d'une prise en compte par l'outil comptable des ralits conomiques des pays.

Ou bien par un mouvement d'harmonisation au niveau mondial. Et afin d'y parvenir, deux options possibles taient envisages : soit par la mise en convergence progressive ou brutale. Depuis cette date, le projet fait l'objet des modifications ralises.

C'est la refonte du PCN de qui a donn naissance au projet de nouveau systme comptable intitul le SCF, qui s'inscrit dans le cadre de la mise jour des instruments devant accompagner les rformes conomiques. En fait, il s'agit d'un changement de la culture comptable, qu'elle dpasse le champ de la comptabilit qui consiste faire converger des rgles comptables appliques par les entreprises algriennes vers les normes IFRS ; ces normes constituent la rfrence mondiale puisqu'elles sont appliques dans plus de pays et plus de organismes professionnels dans le monde.

Le Conseil de Gouvernement avait examin et endoss, le 12 juillet , un avant projet de loi portant sur le Systme Comptable Financier, prsent par le ministre des Finances. Ce nouveau systme comptable sera appliqu par toutes les entits concernes. Un systme d'information trs simplifi, bas sur la comptabilit de trsorerie pour les trs petites entreprises TPE. Ainsi que le nouveau systme comptable sera adapt aux changements intervenus dans l'environnement de l'entreprise qui opre aujourd'hui dans le cadre d'une conomie librale o il y a des oprations et des transactions spcifiques.

Ce nouveau systme comptable est mis en application par un cadre lgislatif et rglementaire conformment au projet d'une loi comptable relative au systme comptable des entreprises, un dcret porte l'approbation du cadre conceptuel de la comptabilit et d'un arrt du ministre des finances porte les rgles d'valuation et comptabilisation ainsi la nomenclature des comptes. L'objectif de ce travail est d'expliquer les problmes du passage au nouveau systme comptable c'est--dire sa mise en uvre pratique sur le terrain ne se fait pas sans poser des problmes lis aux exigences dans la concrtisation de l'application de ces normes par rapport la nature, la complexit et les rgles juridiques et fiscales qui relvent des sources et la souverainet de notre pays.

Le passage ce nouveau rfrentiel comptable a des rpercussions profondes sur les multiples domaines, comme les systmes d'information, la communication interne et externe, la formation comptable et financire, professionnelle ou acadmique, ou encore l'activit des trsoriers d'entreprise. Pour cela, on a choisi l'approche descriptive et comparative comme mthode de recherche. Beaucoup dencre a coul sur la normalisation comptable internationale, il en est de mme sur la normalisation comptable en Algrie ; mais rares sont les ouvrages o nous avons pu trouver la vraie problmatique, celle qui concerne la mise en place du nouveau dispositif impact par les normes comptables internationales, plus particulirement celles relatives au contexte algrien.

Nous pensons que cette problmatique peut tre pose comme suit : Quelle est la stratgie du passage vers le nouveau systme comptable financier SCF? De cette problmatique initiale dcoule une srie dinterrogations entre autre : 1- Pourquoi la ncessite dune harmonisation comptable internationale? Pour pouvoir rpondre cette srie dinterrogations prcdentes on a mis en uvre quelques hypothses que nous avions jug utiles poser qui sont comme suit : 1- La mondialisation croissante de l'conomie et la globalisation accrue des marchs des capitaux et le mouvement de la privatisation, etc.

2009 TÉLÉCHARGER PCN ALGERIEN

Qui haussent la ncessit de dune harmonisation comptable internationale. Notre travail de recherche porte sur la comptabilit, et plus prcisment sur le nouveau systme comptable financier. La recherche dans le domaine comptable n'est pas dveloppe en Algrie, pour ne pas dire inexistante et suscite peu d'intrt de la part des tudiants, des chercheurs ou des normalisateurs ; alors que cette discipline occupe une place prpondrante dans les pays dvelopps, surtout dans les pays anglo-saxons.

Le premier chapitre a pour intitul l'harmonisation et la normalisation comptable internationale, ce chapitre est consacr l'examen de l'environnement comptable international dans lequel opre la comptabilit. Le deuxime chapitre, prsentera lancien systme comptable algrien PCN ; ses orientations, son cadre juridique, ses tats financiers et leurs insuffisances, puis une tude descriptive du nouveau systme comptable financier SCF ; son cadre conceptuel et juridique, ses objectifs, ses tats financiers et enfin les rgles dvaluation et de comptabilisation.

Dans un premier temps ; le troisime chapitre sera consacr la question suivante : Comment les professionnels comptables algriens doivent s'adapter lapplication de ce nouveau systme comptable, ensuite montrer quelques incidences et enjeux dapplication de ce SCF suivi dune comparaison avec le PCN algrien ; la deuxime section a pour objectif dillustrer notre travail par un cas pratique cas de la socit SOGERHWIT , qui consiste tudier un bilan avant et aprs lapplication du nouveau systme comptable financier SCF et dmontrer limpact, les avantages et les inconvnients.

2009 ALGERIEN TÉLÉCHARGER PCN

Nanmoins, elle demeure encore souvent dfinie par rfrence son rle ou son utilit sociale. Aussi la premire tape d'une prsentation de la comptabilit consiste dabord tenter de dfinir ce qu'elle est, ensuite en prciser les finalits.

Compromis entre les exigences diverses, la comptabilit met en jeu de nombreux acteurs aux intrts parfois contradictoires.

Dans ce chapitre prliminaire, nous allons tenter de donner dans une prsentation la comptabilit gnrale. Ce qui importe d'abord est de la dfinir et ensuite d'en prciser la nature, ses finalits ainsi que les diffrents acteurs qu'elle met en jeu dans la premire section, et enfin la deuxime section est consacre aux principes comptables. Section 1 : La comptabilit Les entreprises voluent dans un environnement de plus en plus complexe et turbulent, les dcisions qui taient par le pass plus ou moins faciles prendre dans un environnement simple et stable, prsentent actuellement plus de difficults dans cet environnement risqu.

Toute dcision, quelle que soit interne ou externe, ncessite la prise en compte des diffrentes facettes de cet environnement. L'information prend ainsi une importance accrue pour une bonne prise de dcision.

Mais la qualit de cette dcision dpend de la qualit de l'information sur laquelle on se base pour la prendre. Parmi ces informations ncessaires aux personnes externes l'entreprise investisseurs, organismes financiers, etc. Dfinition de la comptabilit : La comptabilit peut tre perue comme un ensemble des comptes tablis et tenus selon des rgles. Elle est donc un systme d'information obissant des conventions et des normes socialement dfinies et ne peut exister et se dvelopper que dans des socits humaines complexes ayant atteint un assez haut degr d'organisation.

Outre cette optique rglementaire, la comptabilit peut tre dfinie comme une reprsentation de phnomnes rels qui ne peuvent tre apprhends tels quels ; les faits sont saisis en fonction d'une vision des choses, d'une conception particulire du monde. C'est pourquoi elle ne fournit pas une description de la ralit mais on donne une interprtation.

Aussi, la comptabilit peut tre apprhende comme une technique qui par le rassemblement des donnes numriques et leur organisation en un ensemble cohrent qui permet de rendre compte de l'activit et des rsultats d'une entreprise et plus gnralement d'une organisation. Par rapport ses vocations, la comptabilit des entreprises rpond aux besoins propres de ces dernires : les besoins d'information des tiers, le besoins de pilotage des dirigeants, le besoin de contrle des propritaires.

La comptabilit peut entre autre tre dfinie comme tant un instrument lgitimant le pouvoir des propritaires. Elle sert de cadre la rpartition de la richesse ; elle est donc au centre des conflits d'intrts entre les diffrents stakeholders1. Ce rle social rend ncessaire la cration des normes ; le modle originel est alors confort dans ses choix initiaux en faveur des propritaires dont il lgitime et prennise le pouvoir.

La comptabilit est aussi dfinie par rapport ses typologies ; dans une optique de dveloppement conomique et social, la comptabilit doit tre envisage comme un systme beaucoup plus large, aux dimensions multiples : juridiques, conomiques, mais aussi sociales et politiques, et dont le champ d'application couvre non seulement les entits conomiques comptabilit commerciale , mais galement les collectivits publiques administratives comptabilit publique , et la nation dans son ensemble comptabilit nationale.

La comptabilit financire ou commerciale est celle utilise par les entreprises prives et publiques pour l'enregistrement des oprations commerciales. Elle est ne du dveloppement des relations marchandes et rpond un besoin d'information conomique de tous les partenaires des entits concernes.

Dans un contexte de mondialisation, elle fait l'objet d'une harmonisation et d'une normalisation croissante. La comptabilit de gestion ou analytique, dont l'objet initial fut le calcul des cots des produits des entreprises industrielles, a vu s'largir considrablement son rle ; elle a aujourd'hui pour objet gnrique de fournir toutes les informations conomiques requises pour la conduite de l'entreprise ; elle est conue comme un instrument interne d'aide la dcision et de contrle de gestion.

Dans cette perspective, elle traite la fois des informations relatives au pass et des informations relatives au futur ; par exemple les informations qu'exige l'tude de la rentabilit d'un projet d'investissement. La comptabilit analytique est un outil au service du management d'entreprise ; il se base en partie sur les informations fournies par la comptabilit gnrale pour satisfaire les besoins de l'entreprise en matire d'information et de prise de dcisions.

A la diffrence de la comptabilit gnrale, elle ne rpond pas une exigence sociale extrieure, sa codification n'est pas soumise une des conventions communes toutes les socits ; ses rsultats n'ont pas vocation tre rendus publics. Le PCN dfinit la comptabilit gnrale comme une technique quantitative de gestion destine avant tout l'organisation, la matrise et la prvision de la croissance de l'entreprise et aussi au dveloppement conomique de la nation.

Ainsi, le projet du nouveau systme comptable dfinit la comptabilit comme un systme d'organisation de l'information financire qui permet de saisir, classer, valuer, enregistrer des donnes base chiffres, et prsenter des tats refltant une image fidle du patrimoine de la situation financire et du rsultat de l'entit la date de clture, aussi elle permet d'effectuer des comparaisons priodiques et d'apprcier l'volution de l'entit dans une perspective de continuit d'activit.

PCN 2009 TÉLÉCHARGER ALGERIEN

La nature de la comptabilit : L'examen des dfinitions de ces disciplines indique que la nature de la comptabilit relve tout autant de la technique, du langage que de l'art, son lvation au rang de discipline scientifique est en revanche controverse.

Un art : L'art est dfini comme une application du savoir l'obtention des rsultats utiles l'homme, autrefois le savoir de l'homme de l'art tait un savoir-faire fond sur des connaissances empiriques. Dans ce sens, la comptabilit est parfois dfinie comme l'art de la mesure, du classement des donnes chiffres lies aux vnements affectant les organisations. La notion de savoir-faire en comptabilit tient la place qu'occupe le jugement du professionnel dans les solutions qu'il propose aux problmes de nature subjective.

Une technique : Le terme technique dsigne traditionnellement un ensemble de procds mis en uvre pour obtenir un rsultat dtermin. Selon cette acception, la comptabilit est gnralement dfinie comme une technique quantitative de collecte, de traitement et d'analyse de l'information applique aux vnements conomiques et juridiques des entreprises. Mais de nos jours, la technique est considre principalement comme application des connaissances scientifiques des fins de production.

Une science : Si l'on retient le sens moderne du concept de science, le classement de la comptabilit comme discipline scientifique fait l'objet d'un dbat qui est loin d'tre clos. Selon cette acception base sur le modle des sciences physiques et naturelles, la comptabilit n'est pas une science.

Elle n'a pas une porte et une valeur universelle. A travers le monde, les systmes comptables prsentent des diffrences significatives et dpendent du contexte conomique et social de chaque pays.

PCN 2009 TÉLÉCHARGER ALGERIEN

En outre les postulats de la comptabilit et de ses mthodes de mesures ou d'valuation ne sont pas fonds sur des relations objectives et falsifiables. Avec le dveloppement de la recherche dans les universits, ce qui est en train de natre, selon B.

COLASSE3 c'est une science comptable, c'est--dire un savoir li la comptabilit, comme la science conomique l'est la politique et la pratique conomique, mais distincte de la comptabilit.

Les rsultats de cette science comptable contribuent faire de la comptabilit une technique de plus en plus scientifique, de plus en plus rationnelle comme dirait WEBER4 , ce que la philosophie des sciences contemporaines appelle une techno-science, une discipline nourrie la fois de connaissances issues de la pratique et de connaissances thoriques issues de la recherche.

Un langage : Un langage est communment dfini comme un systme de signes propre favoriser la communication entre les tres. Selon cette dfinition la comptabilit constitue un des langages formaliss des organisations.

Elle est mme souvent dsigne comme le langage de la vie des affaires.

Le langage comptable comme tous les langages prsente trois aspects fondamentaux : l'aspect syntaxique, l'aspect smantique et l'aspect pragmatique.

La syntaxe comptable peut tre dfinie comme l'ensemble des rgles et procdures qui doivent tre suivies pour enregistrer les transactions et laborer les tats financiers partir de symboles formant le vocabulaire comptable. Comme la grammaire pour le langage naturel, elle organise la structure de la comptabilit.

Les symboles du langage comptable prsentent la particularit d'tre composs des chiffres et des mots tels que dbit, crdit, actif ou passif L'aspect smantique a trait la signification des signes transmis par la comptabilit et porte sur la correspondance tre l'objet dcrit l'entreprise et le modle qui le reprsente la comptabilit.

L'aspect pragmatique rend compte du contexte de la communication et se rapporte ici aux finalits ou utilisations de la comptabilit. Les finalits de la comptabilit : La comptabilit, dont les origines remontent la naissance de l'criture et du calcul, rpond des besoins sociaux qui ont volu au cours de l'histoire en fonction des changements de l'organisation conomique et sociale.

Avec le dveloppement du commerce et 3 4 Professeur de sciences de gestion l'universit Paris-Dauphine. La comptabilit constitue la principale source d'information chiffre des investisseurs boursiers. A ce titre elle est suppose tre utile leur prise de dcisions. Elle joue galement depuis le dbut des annes un rle essentiel en matire de calcul et de contrle des impts.

Sans se substituer dans le temps, les finalits diverses de la comptabilit se sont accumules au cours de l'histoire. Elle rpond aujourd'hui six finalits principales, fournir un moyen de preuve et permettre le contrle des engagements de l'entreprise, aider la prise de dcision, servir le diagnostic des performances et des risques, alimenter la statistique conomique, faciliter le dialogue social.

L'application du nouveau système comptable financier en Algérie

Il est usuel de dfinir la comptabilit comme le langage de la vie conomique. Fournir un moyen de preuve : Mmoire crite des transactions, il est naturel que la comptabilit constitue un moyen de preuve dans la vie des affaires. Ds le dbut du dveloppement des changes, la tenue des comptes avait pour objet de permettre au commerant de connatre ses crances et ses dettes et de pouvoir en apporter la preuve.

Le code de commerce algrien impose toute personne physique ou morale ayant la qualit de commerant l'enregistrement comptable chronologique des mouvements affectant le patrimoine de son entreprise, le contrle par inventaire, une fois tous les douze mois, de l'existence et de la valeur des lments du dit patrimoine et enfin l'tablissement de documents synthses composs d'un bilan, un compte de rsultat et une annexe. Par ailleurs le code prcis que toute comptabilit rgulirement tenue peut tre admise en justice pour faire preuve entre commerants pour faits de commerce.

En revanche, si elle a t irrgulirement tenue, elle ne peut tre invoque par son auteur son profit. Permettre de contrle : Une des finalits de la comptabilit qui prdomine est de rendre compte et de faire rendre des comptes. Comme instrument de mesure de la richesse cre par l'entreprise, la comptabilit fournit les bases ncessaires la dtermination des divers droits pcuniaires tels que les dividendes des actionnaires, la participation financire des salaris et les impts exigs par l'Etat, mais elle apporte galement des lments quantitatifs permettant de vrifier le respect des contrats explicites passs entre l'entreprise et ses partenaires.

Elle constitue ainsi un instrument de contrle juridique et fiscal et un instrument de rgulation sociale. Le contrle du partage des richesses : La comptabilit procure des informations permettant aux actionnaires de contrler les dirigeants de l'entreprise.

A travers les tats financiers, ils peuvent ainsi apprcier l'incidence des dcisions d'investissement et de financement prises par les dirigeants sur la situation financire et le rsultat distribuable de l'entreprise et vrifier qu'elles n'ont pas t contraires leur intrt.

Le contrle de l'assiette de l'impt : Les donnes comptables sont utilises pour tablir l'assiette des multiples impts directs et indirects. L'ensemble de la fiscalit des entreprises s'appuie sur la comptabilit dans la mesure o le rsultat imposable suppose dans un premier temps la dtermination du rsultat comptable. Ensuite ce dernier est rectifi de faon extracomptable afin de tenir compte des divergences entre les rgles comptables et les rgles fiscales.

De mme la comptabilit fournit les donnes : le chiffre daffaires, les achats des biens et services. Depuis l'introduction des impts sur le revenu, la comptabilit est un moyen puissant de contrle de l'administration fiscale.

Le nouveau plan comptable algérien

Aussi le lgislateur est intervenu plusieurs reprises depuis cette priode notamment pour fixer les obligations comptables des contribuables, conditionner la dductibilit des charges par leur inscription obligatoire en comptabilit, donner au fisc un droit de vrification de la comptabilit des entreprises.

Cette vrification a pour objet d'examiner sur place les documents comptables d'une entreprise et de les confronter certaines donnes de fait ou matrielles notamment les pices justificatives afin de contrler les dclarations souscrites et ventuellement dterminer les impositions supplmentaires.

Le contrle pour surveiller et punir : La comptabilit un des moyens qui permet de dtecter et prvenir les fraudes soit directement ou par rapprochement ou recoupement des donnes comptables avec des pices justificatives, des lments physiquement identifiables ou des attestations fournies par un tiers client, fournisseur, banquier Dtecter et prvenir la fraude relvent en premier lieu de la responsabilit des dirigeants, au travers de la mise en place d'un systme d'information comptable fiable et de procdures de contrle interne.

La prvention et la dtection des fraudes sont alors assures par le contrle externe lgal. Celui-ci permet galement de vrifier l'intgrit des dirigeants dont le contrle au sein de lentreprise par des subordonnes apparat en pratique dlicat mettre en uvre quelle que soit la taille de l'organisation. Le contrle externe lgal est exerc par des professionnels indpendants, les commissaires aux comptes, dont la mission fondamentale est de garantir la fiabilit des informations comptables et financires donnes par les responsables sociaux.

La comptabilit est ainsi susceptible d'apporter les lments matriels de nombreux dlits financiers tels que l'abus de confiance, l'escroquerie, l'abus de bien ou de crdit de la socit, la banqueroute ou faillite frauduleuse. Aider la prise de dcision : Principale source d'information chiffre, la comptabilit contribue la prparation des dcisions de l'entreprise et de ses partenaires. D'autres partenaires extrieurs tels que les banquiers, les clients ou les fournisseurs, les pouvoirs publics ont galement besoin, dans leurs relations avec l'entreprise, de disposer d'informations fiables.

A la fonction traditionnelle de la comptabilit s'est ajoute une utilit dcisionnelle interne et externe. L'information quantitative utilise pour la prise de dcision par les responsables dans l'entreprise provient pour l'essentiel, cependant la comptabilit financire produits des informations encore ncessaires la gestion quotidienne des clients ou des fournisseurs et aux choix d'investissement ou de financement.

De plus, dans les petites et moyennes entreprises PME dont les activits mono-produites n'imposent pas la mise en place d'un systme d'information de gestion sophistiqu, elle demeure utile pour l'information et la prise de dcision des dirigeants.

PCN ALGERIEN 2009 TÉLÉCHARGER

D'autres partenaires de l'entreprise que les actionnaires actuels ou potentiels ont recours aux tats financiers pour laborer leur dcision. Ainsi par exemple le banquier les utilisera pour dcider de l'octroi d'un crdit, les pouvoirs publics pour accorder ou refuser une subvention, le fournisseur consentir des dlais de paiements. Servir le diagnostic conomique et financier : Utile la prparation des dcisions, la comptabilit l'est plus encore pour en mesurer et analyser posteriori les rsultats.

Les donnes issues des tats financiers constituent, aprs des retraitements ventuels, le matriau de base de tout diagnostic des performances et des risques conomiques et financiers ainsi que de l'valuation financire des entreprises. A ce titre, l'information comptable est susceptible d'tre utilise par un public diversifi et de servir une analyse financire aux objectifs multiples qui dpendront du contexte et de l'intrt de la personne qui la demanderait ou la pratiquerait.

Les tats financiers sont ainsi le support d'une analyse financire posteriori orient vers le suivi au sein de l'entreprise des ralisations compares aux prvisions, la communication interne en direction des salaris, la communication externe en direction des marchs financiers ou du grand public, l'valuation de l'entreprise, l'tude statistique des entreprises ralise par des banques de donnes ou des organismes spcialiss socits financires, centrales des bilans Alimenter la statistique et la comptabilit nationale : Les donnes comptables d'entreprise reprsentent une source privilgie d'informations primaires des statisticiens et des comptables nationaux chargs des synthses et des prvisions macroconomiques.

A ce titre elles ont une place centrale dans le dispositif algrien de la statistique d'entreprise. La collecte des donnes est ralise principalement selon deux filires les tats financiers joints la dclaration fiscale des entreprises et les enqutes ralises par les organismes des statistiques. La mobilisation des informations comptables par les statisticiens des fins d'analyse macro et micro-conomiques porte principalement sur la mesure de la production des biens et services et de ses emplois consommation intermdiaire, investissement, exportation.

Apporter la confiance et favoriser le dialogue social : L'usage des chiffres est devenu un rite dominant dans les socits modernes. Investis d'un pouvoir de lgitimit et associs au critre de vrit comme l'indiquent les expressions courantes la vrit des chiffres et les chiffres parlent d'eux-mmes , ils remplissent une fonction symbolique qui n'est pas toujours perue par les acteurs eux-mmes.